Robin Karleskind

Ceci est votre profil. Personnalisez-le en déposant votre photo et complétant les différentes rubriques. Vous pourrez également nous partager le récit de votre aventure lorsque vous aurez bouclé la RDS !

L’état de ce compte est ApprouvĂ©s

Ce compte n’a pas encore ajoutĂ© d’informations Ă  son profil.

RDS terminée !!! Ouf !!
Depuis que j'ai appris l'existence de la Route des Sagards en 2023, Je m'Ă©tais fixĂ© l'objectif de la faire ! Amateur de longues distances et dĂ©nivelĂ©, amoureux des Vosges, comment y rĂ©sister ? Il a Ă©tĂ© difficile de trouver une place dans le planning, et c'est 2 jours avant que je me dĂ©cide de la faire le vendredi 7 Juin. DĂ©part Ă  2h05, l'objectif Ă©tait d'arriver avant la tombĂ©e de la nuit. Jamais auparavant je n'avais fait une telle distance et un tel dĂ©nivelĂ©, mais je me connais suffisamment pour me dire que c'Ă©tait envisageable. La nuit est passĂ©e trĂšs vite, j'ai pu faire la rencontre de tous les annimaux sauvages possible. AprĂšs avoir passĂ© Epinal qui avait l'air inhabitĂ©, j'attendais le lever de soleil avec impatience, manque de bole, peu de temps avant l'aube, je me retrouve dans une brume Ă©paisse qui dura jusqu'Ă  7h du matin. En passant dans les coins de Sapois, je rencontre la premiĂšre et seule personne de la journĂ©e, M. Brogniard, un Sagard Ă©galement que je remercie pour ses encouragements ! Ca fait plaisir :) La suite du parcours se dĂ©roule en Haute-SaĂŽne avec des routes bien dĂ©foncĂ©es. Mais aussi une route fermĂ©e oĂč je ne me suis pas laissĂ© le choix d'y passer ! Ca aurait Ă©tĂ© dommage de ne pas ĂȘtre un Sagard faute de ne pas avoir suivi le parcours Ă  la lettre.. Mais quelle horreur, le macadam Ă©tait explosĂ©, je roulais sur des morceaux de bitum concassĂ©s de 30-40 cm de diamĂštre.. Aye aye aye les roues carbones.. Bref, 1km un peu merdique et ça repart.. Jusqu'Ă  se retrouver dans la montĂ©e de Belhafy complĂštement recouverte de macadam liquide, cette mĂ©lasse qui se colle aux pneus qui eux Ă©taient totalement recouverts de cailloux.. Mais quel enfer. Avant d'arriver au sommet je me retrouve derriĂšre le semi-remorque Ă  l'origine de ce carnage. La Haute-SaĂŽne Ă  oublier !! Ca tombe bien , on retourne dans les Vosges. les 200 premiers km, je pense avoir croisĂ© 1 ou 2 voitures, un Sagard et peut-ĂȘtre bien 50 bĂȘtes sauvages.. C'est ça la Route des Sagards, des routes sauvages Ă  l'Ă©cart de tout ! La seconde partie du parcours a Ă©tĂ© plus ensoleillĂ©, plus motivante que la nuit, la brume et les routes du dĂ©but. Cette seconde partie c'est aussi les cols les plus longs et les plus durs, et quand on a dĂ©jĂ  200 km dans les pattes on se demande dans quel chantier on s'est embarquĂ©. Et au final, quand on a de bonne jambes, que chaque route est une dĂ©couverte, on ne voit pas le temps passer. AprĂšs Munster, je me dis qu'arriver avant la tombĂ©e de la nuit est vraiment rĂ©alisable et si c'est le cas, s'approcher ou battre le record de l'Ă©preuve l'est aussi. Je me suis mis alors en mode chrono pour les 3 derniĂšres heures ! Plus d'arrĂȘt aux fontaines, plus de temps Ă  perdre !! Chacune des bosses, je la faisais comme si c'Ă©tait la derniĂšre, jusqu'Ă  LA derniĂšre pour la faire dans un sprint effrĂ©nĂ©. Au final, mon Garmin m'affiche un temps total de 19h28'24". Ayant dĂ©marrĂ© l'activitĂ© avant d'ĂȘtre sur le parcours j'estime difficilement si c'est 1 minute ou 30 secondes Ă  enlever de mon chrono, mais je me stupĂ©fait de me dire qu'aprĂšs plus de 19h d'effort, il n'y aurait qu'une poignĂ©e de secondes qui me sĂ©pare ou non du record de l'Ă©preuve. Peu importe le rĂ©sultat, je suis trĂšs heureux de l'avoir fait et d'avoir dĂ©couvert toutes ces routes incroyables de ma rĂ©gion !!